Observatoire
des expulsions collectives
de lieux de vie informels

L'observatoire des expulsions collectives des lieux de vie informels est porté par plusieurs associations actives dans le domaine de l’accompagnement et de la défense des droits de personnes en situation de précarité et mal-logées : Médecins du Monde, la Fondation Abbé Pierre, la Ligue des droits de l’Homme, le Collectif National Droits de l’Homme Romeurope, la Fédération nationale des associations solidaires d'action avec les Tsiganes et les Gens du voyage, l'Association nationale des Gens du Voyage Citoyens et la Plateforme de Service aux Migrants.

Les objectifs de l’observatoire sont :

  • Objectiver avec des données chiffrées la réalité de la politique d'expulsion des personnes en habitat informel ;
  • Alerter l’opinion et les autorités publiques sur l’inefficacité des politiques d’expulsion et leurs conséquences pour les habitants ;
  • Plaider pour un changement d'approche en privilégiant le respect des droits des habitant.e.s de lieux de vie informels.

Pour atteindre ces objectifs, l’observatoire repose sur des questionnaires à remplir par les contributeurs, qui doivent permettre de répertorier toutes les expulsions ou évacuations de personnes vivant dans un lieu de vie collectif et informel, et de préciser leurs fondements juridiques et leurs modalités concrètes de réalisation.

Les contributeurs sont identifiés par les associations partenaires.

Merci pour votre participation !

Médecins du monde
Collectif National Droits de l'Homme Romeurope
Fédération nationale des associations solidaires d'action avec les Tsiganes et les Gens du voyage
Ligue des Droits de l'homme
Fondation Abbé Pierre
Plateforme de services aux migrants
Association Nationale des Gens du Voyage Citoyens